Selon le manuel Bordas : « L'identité sexuelle dépend, d'une part, du genre conféré à la naissance, d'autre part, du conditionnement social», selon le manuel Hachette : « Le sexe biologique nous identifie mâle ou femelle, mais ce n’est pas pour autant que nous pouvons nous qualifier de masculin ou de féminin. Cette identité sexuelle, construite tout au long de notre vie, dans une interaction constante entre le biologique et contexte socioculturel, est pourtant décisive dans notre positionnement par rapport à l’autre. »

C’est ce qu’on appelle aussi la théorie des genres, « Selon cette théorie, les personnes ne sont plus définies comme hommes et femmes mais comme pratiquants de certaines formes de sexualités : homosexuels, hétérosexuels, bisexuels, transsexuels » ont écrit les 80 députés au ministre Luc Chatel. Sur le site web, l’école déboussolée, une pétition contre la théorie des genres à l’école a déjà récolté plus de 37 000 signatures.